Les Ateliers du Quai

Bienvenue sur notre site

Extrêmes climatiques : causes, limites physiques et questions éthiques

Légende : Chichester Canal by William Turner (1816 : A year without Summer)

Extrêmes climatiques : causes, limites physiques et questions éthiques

Laurent Terray, Directeur de recherche, Climat, Environnement, Couplage et Incertitude - CECI (CNRS, CERFACS)

Pourquoi sommes-nous sidérés et fascinés par les événements climatiques extrêmes tels que les cyclones, les tempêtes, les canicules, les sècheresses, les éruptions volcaniques et leurs impacts climatiques ? La thèse que nous essayerons d’illustrer est que l’extrême est un acteur majeur de la révélation. Nous interrogerons d’abord les raisons et ressorts de l’attribution du qualificatif extrême à ces événements climatiques. Nous montrerons que la perception du caractère extrême est souvent l’aboutissement d’une interaction croisée entre la physique de l’aléa climatique et la vulnérabilité des milieux. Nous proposerons que ce cheminement vers l’extrême illustre le dévoilement des limites de nos connaissances et savoirs et des capacités de résilience de nos sociétés. Nous aborderons ensuite les questions sur la temporalité des extrêmes en lien avec le déséquilibre d’un système dynamique comme notre système climatique sous l’influence anthropique: pourquoi la même éruption volcanique peut-elle avoir des conséquences climatiques très différentes à  300 ans d’intervalle ? Comment un extrême avec une période de retour de plusieurs milliers d’années peut-il devenir en quelques décennies le juste milieu ? Pourquoi la dynamique des extrêmes est-elle un excellent lanceur d’alerte de l’imminence de point de basculement du système climatique ? Pour terminer, nous traiterons des tentations humaines bien réelles de singer les extrêmes naturels pour contrecarrer la mise hors équilibre du système climatique et des questions éthiques et politiques associées.