Séminaire SFP, Vendredi 27 octobre 2017 à 11h30 par Marios Petropoulos

lundi  23 octobre 2017 : 14h00

Titre : La découverte du boson de Higgs. Une aventure scientifique hors-norme, un modèle ?

Lieu : Amphi Schwartz. Bâtiment de l’Institut de Mathématiques de Toulouse
Par Michel SPIRO, actuel président la SFP et ancien président du conseil du CERN.

Persentation :

La théorie moderne des cordes succède à l’ancienne théorie des modèles duaux, qui fournissaient une description phénoménologique de la diffusion entre particules hadroniques. A l’ombre de la théorie quantique des champs pendant plus d’une décennie, elle resurgit au milieu des années quatre-vingt avec l’ambition de répondre à toutes les questions en suspens de la physique fondamentale du 20e siècle : unifier les interactions, quantifier la gravitation, comprendre les ingrédients de la cosmologie contemporaine – énergie et matière sombres. Embrassant l’ensemble des propositions antérieures (théories de Kaluza-Klein, grande unification, supersymétrie, supergravité, objets étendus) les cordes deviennent pour beaucoup le phare du 21e siècle.

Cinquante ans après les premiers travaux un bilan s’impose. Contribuer modestement à ce bilan fera l’objet de mon exposé. On y décrira les grandes questions posées par les interactions élémentaires et les tentatives de réponses. Je soulignerai les difficultés auxquelles se heurte la théorie des cordes dans sa quête de l’unification depuis l’infiniment petit jusqu’à l’infiniment grand et terminerai par un bref aperçu de ses applications modernes, insoupçonnées et très éloignées des motivations d’origine.


rechercher sur site