Thèse de Carlos Alvarez Lamsfus (LPCNO), septembre 2018


Titre : Etudes théoriques sur l’activation de petites molécules par des complexes d0

Résumé
Cette thèse présente une étude théorique de la structure et de la réactivité des complexes organométalliques des complexes d0 au niveau DFT. Après une introduction des méthodes de chimie théorique utilisées pour la modélisation de la réactivité organométallique, l’étude de la particularité des complexes monométalliques chalcogéniques d’Uranium a montré de nouvelles propriétés et structuré dans des complexes actinides, qui ouvrent la porte à une nouvelle réactivité. Ce travail a été suivi en étudiant la réactivité des complexes d’uranium ainsi que des complexes de thorium et d’autres métaux d0 en parallèles avec des résultats expérimentaux. L’objectif initial était l’activation de petites molécules (H2, CO, CO2, etc.) et les résultats obtenus correspondaient aux résultats expérimentaux et montrent d’autres voies de synthèse. Ce type de complexes a également été étudié sur l’addition d’une variété de molécules plus grosses. Les résultats obtenus nous ont permis d’expliquer le caractère sélectif de ces réactions trouvées expérimentalement. Tous ces résultats mettent en perspective les nouvelles possibilités synthétiques des éléments f et d’autres complexes organométalliques d0.

rechercher sur site